La tortue et les canards

La tortue, vous le savez, porte sa maison sur son dos. Quels que soient ses efforts, elle ne peut pas quitter la maison. On dit que Jupiter l’a puni ainsi, parce qu’il était un tel paresseux à la maison qu’il ne voulait pas aller au mariage de Jupiter, même lorsqu’il y était spécialement invité.

Après de nombreuses années, la tortue commença à regretter de ne pas être allée à ce mariage. Quand elle vit comment les oiseaux volaient gaiement et comment le lièvre, le tamia et tous les autres animaux couraient agilement, toujours désireux de voir tout ce qu’il y avait à voir, la tortue se sentit très triste et mécontente. Elle aussi voulait voir le monde, mais elle était là, avec une maison sur le dos et des petites jambes courtes qui ne pouvaient pas la traîner.

Un jour, il a rencontré un couple de canards et leur a raconté tous ses problèmes.

« Nous pouvons t’aider à voir le monde », dirent les canards. « Prends ce bâton avec tes dents et nous t’emmènerons loin dans les airs où tu pourras voir toute la campagne. Mais tais-toi ou tu vas le regretter. »

  • Save

La tortue était vraiment très heureuse. Elle saisit fermement le bâton avec ses dents, les deux canards l’empoignèrent, un à chaque extrémité, et ils s’envolèrent vers les nuages.

Juste à ce moment-là, un corbeau passa par là. Il fut très étonné par ce spectacle étrange et pleura :

« C’est sûrement le Roi des Tortues ! »

« Mais certainement… » commença la tortue.

Mais au moment où il ouvrait la bouche pour prononcer ces paroles insensées, il perdit son emprise sur le bâton et tomba sur le sol, où il fut écrasé sur un rocher.

5 / 5. 1

  • Save