Le pays de Cockaigne

Avez-vous déjà entendu parler du Pays de Cockaigne ? C’est un pays délicieux ! Et si les gens savaient où le trouver, il y aurait beaucoup de fainéants et de gastronomes. Car pour ces gens-là, c’est le pays parfait.

Les pavés sont faits du meilleur fromage. Les maisons sont en pain d’épice, les portes en chocolat, les fenêtres en sucre et les toits en biscuits au gingembre et aux œufs. Les couche-tard parmi nous ne seront pas en reste dans ce pays. Vous pouvez vous allonger dans votre lit avec la bouche ouverte et le poulet rôti volera dans votre bouche. Tout ce que vous avez à faire est de prendre le couteau et la fourchette que les poulets ont sur leur dos et de les utiliser pour les manger.

Si vous avez envie de manger des côtes de porc, un cochon rôti s’approchera de vous. Et au centre de la place du marché, il y a une fontaine en chocolat avec un petit lièvre qui vous salue gentiment. De cette fontaine coule sans fin le meilleur vin. Il y a aussi des plateaux avec du thé et des biscuits délicieux. Et sur les arbres, contrairement à nous, ne poussent pas des feuilles, mais des saucisses, des jambons, des biscuits et des muffins !

  • Save

Sur les arbres poussent aussi des parasols, de beaux rubans, de superbes robes, des chaussures et des chapeaux. Les enfants se tiendront sous les arbres et les secoueront fortement. Tout ce qu’ils veulent tombera dans leurs poches ou dans leurs bouches. Et si quelqu’un est trop paresseux pour marcher, il peut crier et il volera doucement jusqu’à l’endroit désiré.

Les rivières, les ruisseaux et les océans sont faits de lait et les montagnes sont faites de roches de cacahuètes. Personne n’a besoin de moissonner ou de semer. Tout pousse abondamment dans la nature et vous pouvez directement le manger. Sur les berges des rivières, il y a toujours de délicieux gâteaux avec un couteau à côté pour pouvoir les couper en morceaux.

Dans d’autres ruisseaux nagent des truites, des perches, des saumons et toutes sortes d’autres poissons que vous pouvez manger. Et si vous êtes trop paresseux pour les attraper vous-même, il vous suffit d’appeler et le poisson vous sautera dans les mains.

Le temps est également très différent de celui où nous vivons. Quand il pleut, il pleut du miel, quand il grêle, il grêle des amandes, des raisins secs et des dattes, quand il neige, il neige de la crème et quand il gèle, il y a de la glace à la vanille.

Les gens y aiment jouer à des jeux. Par exemple, la course. La personne qui franchit l’arrivée en dernier gagne. C’est la même chose avec le tir, si vous manquez la cible, vous gagnez.

Les gens ne deviennent pas vieux et fragiles. Si quelqu’un commence à se sentir un peu faible, il va à la source de rajeunissement. Ils prennent un bain et sortent jeunes et propres. Oui, c’est un pays étonnant pour les fainéants, mais pour les têtes de nœud, c’est encore mieux. Ceux-là auront les meilleurs emplois et les plus stupides seront rois.

Ils ont tout ce que leur cœur désire. Rien ne manque. Si tu trouves un jour le chemin de cette terre, viens me trouver et montre-moi le chemin. Nous irons ensemble.

Mais avant de partir, il est important de se rappeler qu’il faut avoir un gros estomac et beaucoup de faim. Car pour entrer dans le pays de Cockaigne, il faut traverser un grand, un énorme mur de pâte d’amande !

5 / 5. 1

  • Save